Glucose sanguin (sucre dans le sang)
Le glucose est le principal type de sucre que l’on trouve dans le sang. Il constitue la source d’énergie principale du corps. On l’appelle également « glucose du sang » ou « sucre du sang ».

 

 

 

 

Concentration en glucose sanguin
Correspond à la quantité de glucose dans un volume de sang donné. On l’exprime en millimoles par litre (mmol/l), en milligrammes par décilitre (mg/dl) ou en grammes par litre (g/l).

 

 

 

 

 

Glucomètre (appareil à mesurer le glucose sanguin)
Il s’agit d’un petit appareil portable permettant de vérifier les concentrations en glucose dans le sang. Après avoir piqué la peau grâce à une aiguille ou une lancette, une goutte de sang est placée sur une bandelette qui est introduite dans la machine. Le glucomètre affiche alors en quelques secondes sur l’écran quelle est la concentration en glucose dans le sang.

 

 

 

 

 

Surveillance du glucose sanguin
Action de vérifier les concentrations en glucose dans le sang selon un rythme régulier afin de faciliter la prise en charge du diabète. Un glucomètre (ou des bandelettes pour analyse de la glycémie qui changent de couleur lorsqu’elles entrent en contact avec un échantillon sanguin) est généralement utilisé pour la surveillance du taux de glucose dans le sang.

 

 

 

 

Cataracte
Opacification du cristallin. Entraîne une perte partielle de la vue, voire une cécité totale. Possibilité de traitement par chirurgie.

 

 

 

 

 

Coma
Etat similaire au sommeil dans lequel une personne ou un animal est inconscient. Peut être provoqué par l’hyperglycémie (forte concentration en glucose dans le sang) ou par l’hypoglycémie (faible concentration en glucose dans le sang) chez les diabétiques.

 

 

 

 

 

Complications
Effets néfastes du diabète, comme une altération de la vue, du système nerveux ou des reins. En traitant le diabète sucré avec de l’insuline et en suivant un mode de vie adapté, il est possible de réduire au minimum certaines de ces complications.

 

 

 

 

 

Déshydratation
Etat dans lequel le corps perd plus de liquide qu’il n’en reçoit. Peut être dû à une miction (action d’uriner) fréquente, à une alimentation réduite et/ou à un manque de boisson, à la sudation (action de suer), à une diarrhée ou à des vomissements.

 

 

 

 

 

Diabète sucré
Maladie qui se caractérise par une concentration en glucose sanguin élevée et prolongée due à un manque relatif ou absolu en insuline. Les cellules du corps sont incapables d’utiliser le glucose et de le transformer en énergie.

 

 

Acidocétose diabétique
Situation d’urgence au cours de laquelle on constate des concentrations en glucose sanguin extrêmement fortes ainsi qu’un manque important en insuline. Le corps utilise alors la graisse pour lui fournir de l’énergie. Des cétones se déposent dans le sang et les urines. Les symptômes de l’acidocétose diabétique comprennent vomissements, haleine avec odeur de pomme et respiration haletante. Une acidocétose diabétique non traitée peut entraîner le coma et la mort.

 

 

 

 

 

Diabétogène
Provoquant le diabète. Par exemple, certains médicaments, tels que les progestatifs (progestérones synthétiques) et les corticostéroïdes peuvent provoquer une augmentation des taux de glucose dans le sang et entraîner ainsi le diabète.

 

 

 

 

 

Ajustement de dose
Modification de la quantité d’insuline administrée à un chien ou à un chat diabétique sur la base de certains paramètres comme les concentrations en glucose dans le sang, le régime alimentaire et l’exercice pratiqué.

 

 

 

 

Glande endocrine
Groupe de cellules spécialisées qui libèrent des hormones dans le sang afin de pouvoir agir ailleurs dans le corps. Ex : les îlots de Langerhans situés dans le pancréas et qui sécrètent l’insuline sont des glandes endocrines.

 

 

 

 

 

Enzyme
Protéine fabriquée par le corps provoquant une réaction chimique. Ex : les enzymes produites par les intestins aident à la digestion.

 

 

 

 

 

Euglycémie
Concentration normale de glucose dans le sang.

 

 

 

 

 

Glande
Groupe de cellules sécrétant des substances. Les glandes endocrines sécrètent des hormones qui agissent quelque part dans le corps. Les glandes exocrines sécrètent des sels, des enzymes et de l’eau.

 

 

 

 

 

Glucose

Sucre simple (monosaccharide). Le glucose est la source principale en énergie d’un grand nombre d’organismes vivants.

 

 

 

 

Glucosurie
Présence de glucose dans l’urine.

 

 

 

 

 

Glycémie
Glucose sanguin ou sucre dans le sang.

 

 

 

 

Glycogène
Forme du glucose présente dans le foie et les muscles

 

 

 

 

 

Glycosylation
Réaction incontrôlée, non-enzymatique des sucres en contact avec les protéines. Joue un rôle très important dans les complications du diabète sucré où des concentrations anormalement élevées entraînent la glycosylation des protéines, par exemple au niveau du cristallin (ce qui provoque la cataracte).

 

 

 

 

 

Hormone
Substance chimique produite dans une partie du corps et libérée dans le sang afin de déclencher ou réguler des fonctions particulières dans une autre partie du corps. Par exemple, l’insuline est une hormone fabriquée par le pancréas qui ordonne aux autres cellules quand il faut transformer le glucose en énergie.

 

 

 

 

 

Hyperadrénocorticisme
Egalement appelé « syndrome de Cushing ». Est dû à une augmentation de la sécrétion en cortisol à partir des glandes surrénales (petites glandes situées près des reins). Les signes cliniques caractéristiques sont très similaires à ceux du diabète sucré (augmentation de la soif, de la miction (action d’uriner) et de l’appétit). L’animal touché par cette maladie devient ventripotent (il prend du ventre), son poil devient rêche et terne et il commence à le perdre. L’hyperadrénocorticisme est bien plus fréquent chez les chiens que chez les chats. Les animaux atteints de ce syndrome de Cushing souffrent souvent également de diabète sucré..

 

 

 

 

 

Hyperglycémie
Concentrations excessives en glucose dans le sang. Signe que le diabète n’est pas bien maîtrisé.

 

 

 

 

 

Syndrome d’Hyperglycémie Hyperosmolaire (SHH)
Situation d’urgence au cours de laquelle la concentration en glucose dans le sang est très élevée mais au cours de laquelle aucune cétone n’est présente dans le sang ou les urines. Si le SHH n’est pas traité, il peut entraîner le coma, voire la mort de l’animal.

 

 

 

 

 

Hyperthyroïdie
Maladie courante chez le chat âgé (plus rare chez le chien) qui présente les signes cliniques caractéristiques d’une surproduction d’hormones thyroïdiennes. Peut apparaître en même temps que le diabète sucré.

 

 

Hypoglycémie
Maladie qui apparaît lorsque la concentration en glucose dans le sang est plus faible que la normale. Les symptômes de cette maladie comprennent la faim, la nervosité, des tremblements et une somnolence. Si on ne traite pas l’hypoglycémie, elle peut entraîner une perte de conscience, voire le coma.

 

 

Injection
Action d’introduire dans le corps un médicament ou des nutriments sous forme liquide par l’intermédiaire d’une seringue.

 

 

 

 

 

Points d’injection
Endroits du corps où l’insuline est généralement injectée.

 

 

Insuline
Hormone qui aide le corps à utiliser le glucose en énergie. Les cellules beta du pancréas fabriquent l’insuline. Lorsque le corps de l’animal n’arrive pas à fabriquer suffisamment d’insuline, on administre généralement l’insuline par injection.

 

 

 

 

Résistance à l’insuline
Incapacité du corps à répondre et à utiliser l’insuline qu’il produit. La résistance à l’insuline peut être liée à l’obésité ou à des taux élevés et prolongés de progestérone, par exemple lorsque l’on utilise des progestérones synthétiques au cours d’un traitement ou chez les femelles non stérilisées.

 

 

 

 

Insuline semi-retard ou Insuline lente
Caninsulin est une insuline lente. En moyenne, l’insuline lente commence à réduire les concentrations en glucose sanguin au cours de la 1ère à 2ème heure suite à l’injection. Chez le chien son action maximale est observée après 7 à 12 heures, après quoi l’effet diminue progressivement. Chez le chat, la durée totale de l’action du produit est de 12 heures.

 

 

Voie Intraveineuse

Administration d’un liquide ou d’un médicament par l’intermédiaire d’une veine.

 

 

 

 

 

Ilots de Langerhans
Groupe de cellules situées dans le pancréas fabriquant les hormones qui aident le corps à transformer et utiliser la nourriture. Par exemple, les cellules alpha fabriquent le glucagon et les cellules beta fabriquent l’insuline. On les appelle également « les îlots pancréatiques ».

 

 

 

 

Cétone
Substance chimique produite lorsqu’une insuffisance en insuline dans le sang intervient. Le corps utilise alors la graisse pour la transformer en énergie. De forts taux de cétones peuvent entraîner une acidocétose diabétique et le coma. On les appelle parfois «corps cétoniques».

 

 

 

 

Cétonurie
Maladie ayant lieu lorsque les cétones se trouvent dans l’urine. Constitue un signe d’alarme d’une acidocétose diabétique.

 

 

 

 

 

Cétose
Accumulation de cétones dans le corps susceptible d’entraîner une acidocétose diabétique. Les symptômes de la cétose sont les nausées, les vomissements, des douleurs d’estomac et une haleine à odeur de pomme.

 

 

 

 

 

Lancette
Dispositif monté sur ressort utilisé pour piquer la peau à l’aide d’une petite aiguille afin de recueillir une goutte de sang ; utilisé par exemple pour la surveillance de la glycémie.


 

Insuline Lente
Insuline semi-retard. En moyenne, l’insuline commence à diminuer les taux de glucose sanguin dans les 1 à 2 heures suivant l’injection. Caninsulin est une insuline lente.

 

 

 

 

 

mmol/l
Millimoles par litre : unité de mesure exprimant les concentrations d’une substance dans un volume de liquide donné. Cette unité est utilisée dans un certain nombre de pays afin d’exprimer les résultats d’analyse de la glycémie. Dans d’autres pays, ce sont les mg/dl ou les g/l qui sont utilisés. Pour convertir des mmol/l en mg/dl, il faut multiplier les mmol/l par 18 ; pour convertir des mmol/l en g/l, il faut multiplier les mmol/l par 0,18. Exemple : 10 mmol/l = 180 mg/dl ou 1,8 g/l.

 

 

 

 

 

mg/dl
Milligrammes par décilitre : unité de mesure exprimant la concentration d’une substance dans un volume de liquide donné. Dans certains pays, les résultats des analyses de la glycémie sont exprimés en mg/dl. Pour obtenir des mg/dl à partir d’un résultat en mmol/l, il faut multiplier les mmol/l par 18. Exemple : 10 mmol/l = 180 mg/dl.

 

 

 

 

 

g/l
Grammes par litre : unité de mesure qui montre la concentration d’une substance dans un volume spécifique de liquide. Dans certains pays, les g/l sont utilisés pour exprimer les résultats des analyses de glycémie (glucose dans le sang). Pour convertir des mmol/l en g/l, il faut multiplier le résultat par 0,18. Exemple : 10 mmol/l = 1,8 g/l.

 

 

 

 

Obésité
Par définition, correspond à 15 % - 20 % ou plus de graisse corporelle en excès. La graisse est un obstacle à l’action de l’insuline. La graisse en excès constitue un facteur de risque du diabète, en particulier chez le chat.

 

 

 

 

 

Pancréas
Organe fabriquant de l’insuline et des enzymes utiles à la digestion. Le pancréas se situe à l’arrière de la partie inférieure de l’estomac.

 

 

 

 

 

Neuropathie périphérique
Altération des nerfs en communication avec les pattes de l’animal. Maladie que l’on observe parfois chez le chat diabétique.

 

 

 

 

 

Polydipsie
Soif excessive ; signe du diabète sucré et de certaines autres maladies.

 

 

 

 

 

Polyphagie
Appétit excessif ; signe du diabète sucré et de certaines autres maladies.

 

 

 

 

 

Polyurie
Miction (action d’uriner) excessive ; signe du diabète sucré et de certaines autres maladies.

 

 

 

 

 

Seuil rénal
Concentration en glucose sanguin à laquelle les reins commencent à faire passer du glucose dans les urines. Chez le chien, le seuil rénal se situe à environ 10 mmol/l (180 mg/dl) et chez le chat à environ 14 mmol/l (252 mg/dl).

 

 

 

 

 

Diabète secondaire
Type de diabète provoqué par une autre maladie (par exemple, l’hyperthyroïdie chez le chat) ou par certains médicaments (traitement à long terme par la cortisone).

 

 

 

 

 

Stérilisation chirurgicale (ovariohystérectomie / ovariotomie)

Ablation chirurgicale des ovaires et/ou de l’utérus pour empêcher les « chaleurs » et la grossesse et réduire le risque d’apparition de certaines maladies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Injection sous-cutanée
Administration d’un liquide dans le tissu présent sous la peau à l’aide d’une aiguille et d’une seringue.

 

 

 

 

 

Sucre
Type d’hydrates de carbone au goût sucré. Comprend le glucose, le fructose et le saccharose. Terme également utilisé pour désigner le glucose sanguin.

 

 

 

 

 

Seringue
Instrument destiné à l’administration ou à l’aspiration de liquides dans le corps. Une seringue à insuline est une petite seringue jetable à l’aiguille de très petit calibre. Caninsulin s’utilise avec des seringues à 40 IU/ml.

 

 

 

 

 

Urine
Déchets sous forme liquide que le corps filtre par l’intermédiaire des reins et qu’il stocke dans la vessie avant de les éliminer par l’action d’uriner.

 

 

 

 

 

Analyse d'urine

Ou « examen des urines ». Analyse d’un échantillon d’urine afin de diagnostiquer des maladies de l’appareil urinaire et d’autres systèmes du corps. Chez le chien et le chat souffrant de diabète, le vétérinaire utilise ce type d’analyse pour vérifier :
1. Le taux de glucose : selon le résultat, signe d’une présence de diabète ou d’autres maladies.
2. La concentration en protéines : selon le résultat, signe d’une altération des reins ou « néphropathie ».
3. Le nombre de globules blancs : selon le résultat, signe d’une infection urinaire.
4. La concentration en cétones : selon le résultat, signe d’une acidocétose diabétique.
On peut également analyser l’urine afin de vérifier si elle contient du sang. Certaines analyses ne nécessitent qu’un seul échantillon d’urine. Pour d’autres, un prélèvement des urines sur 24 heures peut être nécessaire. Parfois, on procède à une « culture » des échantillons afin de savoir quel type exact de bactéries s’y développe.